samedi 31 mai 2014

Western City Railroad History

Historique

L'histoire du Western City Railroad est d'abord l'histoire de son fondateur.

Originaire de Bavière, la famille de Frantz Simon fuit son pays d'origine suite au retournement d'alliance du royaune en 1813.

La famille Simon, favorisée par les français et fournisseur des troupes de Napoléon se trouva menacée lorsque le royaume de Bavière changea de camp pour se retourner contre l'Empereur des Français.

Arrivés à New Yor, la famille Simon, comme beaucoup d'immigrants d'origine germanique s'installa en Pennsylvanie et le père Julius, maître de forge, trouva rapidement le moyen de s'établir.

Le petit Frantz naquit en 1820 et passa une jeunesse agréable.
Formé par son père aux travaux métallurgiques, il acquit un savoir faire qui lui fut fort utile dans le futur.

A la fin de la guerre de Sécession, Julius Simon, qui avait fourni des équipements aux troupes de l'Union avait constitué une confortable fortune dont son fils unique hérita à sa mort en 1865.

Les connaissances en métallurgie de Frantz Simon et son goût pour les technologies lui ont donné l'idée d' investir une partie de la fortune familiale dans l'industrie ferroviaire.

Il put racheter une petite ligne dévastée par la guerre au Sud de la Pennsylvanie.

Frantz SIMON en 1867

Toujours en contact avec l'armée US, l'entreprise put profiter de l'expansion vers l'ouest et s'établit au sud de Deadwood  en 1877.
C'est à cette époque que l'entreprise ferroviaire de la Frantz SIMON pris le nom de Western City Rail Road.



Dès 1879, la rue vers l'or des Black Hills connaît un coup de frein suite à l'incendie de Deadwood. Les villes minières ne sont plus désservies par les grandes compagnies et le Western City RailRoad rachète à vil prix lignes et matériel roulant.

Cette politique d'expansion se poursuivra et permettra à la compagnie d'établir plusieurs dépôts dans le sud des Etats Unis.

Les services assurés étaient surtout des services de proximité. Les trains mixtes tirés par des 4-4-0 étaient monnaie courante jusqu'à la fin du 19ième siècle.


Pour le transport des marchandises, le W.C.R.R à utilisé d'anciens wagons de l'US ARMY RAIL ROAD jusqu'aux années 1880.

En 1893, Frantz Simon meurt et la direction de l'entreprise familiale passe aux mains de son fils Manfred (dont nous n'avons pas pu retrouver de photographies)

C'est Manfred, moins technicien que son père, qui fera appel dès 1910 à des techniciens et à des ingénieurs prussien (le chemin de fer de Prusse étant alors un des meilleurs d'Europe), allant jusqu'à faire venir aux Etats Unis du matériel roulant comme un exemplaire d'autorail à accumulateur qui sera transformé en véhicule d'inspection.


Au début des années 20, le transport des passagers s'est progressivement transformé pour se limiter au  transport des citadins désireux de découvrir l'ouest sauvage.

Cette activité, plutôt lucrative, a permit à la compagnie de surmonter la dure crise de 1929 et de poursuivre ses opérations moyennant la vente de la division fret à l'Union Pacific à l'exception de quelques services locaux aux profit des entreprises.
Hollywood et la mode du western permet à l'entreprise de développer ses activités touristiques pour des clients fortunés qui paient cher pour faire un voyage dans des wagons en bois tirés par une antique 4-4-0.

En 1942, Karl Simon, le petit fils du fondateur et nouveau directeur de la compagnie, crée une division leasing qui a pour but de fournir aux branch lines du matériel roulant à meilleur prix.
Cette division prend le nom de "West Lease" et poursuivra ses activités jusqu'au début des années 80.

En 1952, un investisseur belge Van Bossenole rachète la compagnie qui poursuit ses activités jusqu'à sa faillite en 1985 consécutive à un incendie ayant détruit une grande partie du dépôt. Les dirigeants de l'époque ayant été particulièrement négligeant, le matériel n'était pas suffisamment assuré ce qui a sonné le glas de cette aventure.


Livrées et logos

Le Western City RR s'est abstenu pendant très longtemps de repeindre ses locomotives dans des couleurs qui lui étaient propres.
Les machines restaient comme elles étaient lors de l'achat, seul le nom de la société était ajouté



Ce n'est qu'en 1912 que la compagnie mis en place des schémas de couleurs pour son matériel roulant.

Les locomotives furent peintes en bleu foncé tandis que les véhicules de service reçurent une livrée lie de vin foncé

C'est au même moment  qu'apparu sur les véhicules de service le logo en forme de losange (les machines assurant la traction des trains Old Timer conservant leur marquage traditionnel)




Dès 1920 les locomotives dédiées aux services marchandises locaux furent dotées du logo en bague de cigare



Dans les années 40, les premières locomotives diesel font leur apparition.
Elles sont peintes dans des tons gris avec le retour du marquage traditionnel sur les flancs de la machine



1952, suite à la reprise de la société par le belge Vanbossenole, il est décidé de moderniser l'image de l'entreprise qui a poursuit ses trois activités. Chaque département se distinguera des autres par les couleurs et les marquages

   - Activité touristique :

      Les locomotives à vapeur et les voitures conservent leur livrée traditionnelle représentative de la
      conquête de l'ouest






   - Activité leasing
      Les locomotives mises en location reçoivent une livrée tricolore noir, jaune et rouge (couleurs du drapeau       belge) et un logo spécifique












 



 - Activité fret local
      Les quelques machines destinées à ce trafic sont repeintes en bleu et un nouveau logo est créé.




Bien entendu, tout ceci n'est que pure fiction et si il y avait quelque ressemblance avec des événements ou des personnages réels, ce ne serait que pure coïncidence.

Il s'agit juste d'un petit délire destiné à justifier les différentes livrées et logos utilisés sur le matériel du roulant du réseau WESTERN CITY

Alco RSD-15 - Nouvelle livrée

Retour aux travaux sur la RSD-15.

J'avais tout d'abord l'intention de la repeindre entièrement en gris "Missouri Pacific" comme la BL-2.
Mais, la couleur rouge et jaune me plaisait bien et de plus, autant peindre de petites choses ne me pose pas de problèmes, autant les grandes surfaces sont un véritables cauchemar et pas toujours très réussi.

J'ai donc opté pour la création d'une filiale du Western City Railroad dont l'activité est de fournir des locos en leasing à d'autres compagnies.


Cette solution me permettait de conserver les couleurs d'origine de la RSD, ce qui amène de variété dans les teintes de mes machines, tout en l'intégrant d'une manière détournée  :mrgreen:  au parc du Western City RR.

Deux soirées ont été nécessaires pour trouver un rouge adéquat pour les décalcomanies des nouveaux marquages.

Les nouveaux marquages ont été imprimés en qualité photos et recouvert de vernis brillant après sèchage.
Dans un même temps, les marquages du Rock Island ont été recouvert d'une légère couche de peinture blanche, puis l'ensemble de la loco à reçu un vernis brillant


La couleur blanche permettra aux lettrages jaunes de conserver leur couleur lors de la pose. Si j'avais recouvert les lettrages de rouge, les nouvelles lettres jaunes auraient été presque invisibles.

Les décalcomanies faites maison sont posées






L'ensemble est recouvert d'une couche de vernis brillant pour fixer les décalcomanies.
Une dernière couche de vernis satiné est passée sur l'ensemble de la machine. Je préfère toujours le vernis satiné au vernis brillant qui donne trop l'impression que la machine sort de l'usine.

Les barrières et les flancs de bogies sont peints en noir mat pour supprimer l'aspect plastique


Un jus de noir dilué à l'essence est appliqué sur les différentes grilles (sur bases de photos de véhicules réels)


Enfin, un brossage de gris blindé est réalisé  pour accentuer les reliefs et donner un air usagé (pas trop tout de même) à la loco.







mardi 27 mai 2014

Alco RSD-15 Model Power

Une diesel de plus pour varier un peu les circulations.
Comme à mon habitude, j'ai opté pour un modèle atypique, une Alco RSD-15 construite par Mehano pour Model Power.




J'ai été surpris par la taille de cette machine que l'on voit ici à côté d'une 4-4-0 American.

Même à côté de la BL-2, l'Alco reste impressionnante







Le démontage pour le nettoyage indispensable avant de mettre la machine en circulation révèle une mécanique de conception ancienne, mais simple.

3 lests (un au dessus-de chaque bogie et un sous le centre du châssis)




Une seule ampoule permet d'éclaire les phares avant. Pas de changement d'éclairage lors de l'inversion du sens de marche.


Lors de l'entretien, j'ai constaté que les bandages d'adhérence avait très mal vieilli (ce qui semble être le cas sur beaucoup des modèles en vente pour l'instant d'après les constats faits par certains de mes contacts)
Durcis et cassants comme du verre, ces bandages ont été retirés.
Pour permettre un roulement sans dandinement, les roues rainurées ont été déplacées vers l'extrémité intérieure de chaque bogie. Les 8 roues normales sont donc toutes motrices après cette modification.

Cette machine sera repeinte aux couleurs du Western City Raillroad, ce qui fera l'objet d'un post spécifique.

vendredi 23 mai 2014

Encore des cabooses

Depuis pas mal de temps, j'avais un caboose du BN à repeindre. Ayant reçu dernièrement un autre caboose devant aussi être repeint, je me suis décidé.

Mais avant tout travail de peinture, j'ai remplacé le monitor du caboose du BN par un nouveau modèle en impression 3D.


Après peinture, patine et pose des nouveau panneaux d'identification



L'ensemble de la flotte de cabooses du Western City Railroad


Désolé pour les parties floues, mais mon appareil photo manque de profondeur de champ



dimanche 18 mai 2014

Longueur wagons US

Je prépare la construction de quelques wagons de 26' et fréquentant des forums dont le train US n'est pas la spécialité, je me suis dit que ces mesures anglo saxone ne devait pas dire grand chose à la plupart des participants à ces forums.

J'ai donc repris un peu de mon matériel européen le plus emblématique pour faire quelques photos comparatives.


Pour les wagons, j'ai utilisé comme référence européenne un classique wagon couvert de la DB


Box Car de 26' / Couvert DB

Stock Car de 36' / Couvert DB

Box car de 40' / Couvert DB

Box Car de 50' / Couvert DB

50' de long, c'est ce que j'ai de plus grand, mais il y a encore plus long (il y a des wagons plats de 89') et plus haut (Bi-level et Tri-level)

Pour les locomotives, j'ai pris comme véhicules de référence une V200 de la DB, le démonstrateur Nohab et une vapeur P8


V200 / EMD BL-2

V200 / FM C-Liner

P8 / 4-4-0 American

P8 / 2-6-0 Mogul


Nohab / 2-6-0 Mogul

4-4-0 American / Nohab / 2-6-0 Mogul

mercredi 14 mai 2014

BL-2 Life Like - re-decoration

Encore une petite entorse à l'époque choisie pour ce réseau, mais le but du modélisme ferroviaire est surtout de se faire plaisir et j'adore les lignes de cette machine.

Je l'ai redécoré aux couleur du Western City Railroad.
Cette nouvelle déco est plutôt simple, puisque je me suis contenté de recouvrir les anciens marquages sur les flancs par des bandelettes de papier imprimé.





Je trouve le résultat assez plaisant, surtout grâce aux filets jaunes de la livrée d'origine qui encadrent la nouvelle inscription.