PREAMBULE

Ce blog est destiné à présenter mes réalisations dans 3 domaines bien précis.


Tout d'abord du modélisme ferroviaire à l'échelle situé aux Etats-Unis.

Comme vous le verrez à la lecture des articles, plusieurs projets ont vu le jour et on dû être abandonnés soit parce que leur conception rendait leur accès difficile (surtout avec l'âge de votre serviteur) ou suite à un déménagement. Deux petits réseaux sont actuellement en cours, un se situant pendant la guerre de Sécession et un autre se plaçant au début des années 60 (XXième siècle)


Mais l'aventure continuera.


Ensuite du modélisme ferroviaire en HO Marklin. Un réseau dans le style de ceux que l'on pouvait voir dans le catalogues des années 60-70, mais aussi un time-saver de type Inglenook.

Enfin, je reprends un peu le travail sur de petits diorama militaire aux échelles 1/72 - 1/76. C'est par là que j'ai commencé le modélisme il y 40 ans


Bien entendu, j'ajouterai des articles de fonds plus techniques ou historiques en fonction de mes recherches.


Bonne lecture

jeudi 23 juin 2022

Sherman Firefly du 2e Fife and Forfar Yeomanry - Bataille du Rhin 1945 (mise à jour)

 Pour varier un peu les plaisirs, j'ai ressorti de vieux modèles militaires au 1/72 et 1/76.

Je vais commencer par des maquettes réalisées il y a près de 20 ans et ayant nécessités quelques rénovations ou réparations.


Sherman Firefly

 In the context of war aid the British receivdd Sherman tanks from the USA during the Second World War. The turrets were modified to allow them to take the heavy 17 pounder (about 76,2) anti-tank and artillery gun. The Sherman Firefly deployed only by the British was a hybrid of the American's many manufactured series and had the most powerful gun of all manufacturing runs. With armour-piercing ammunition the fire of the heavy German tanks could now be countered earlier and the losses significantly reduced. This 32.7 tonnes tank was introduced in 1943 and immediately incorporated into the armoured units. The tank was very successful although it could not be produced in large numbers. The 5 man crew had an ammunition stock of 77 rounds and the 425 horsepower Chrysler engine could accelerate the Firefly to up to 40 kph.

2nd Fife and Forfar Yeomanry

The 2nd Fife and Forfar Yeomanry took part in the Normandy landings with the 29th Armoured Brigade in the 11th Armoured Division in June 1944.[20] It subsequently saw action in Operation Epsom in June 1944, Operation Goodwood in July 1944, Operation Bluecoat in August 1944 and the Battle of the Bulge in December 1944.


Dans le cadre de l’aide de guerre les Britanniques ont reçu des chars Sherman des Etats-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Les tourelles ont été modifiées pour leur permettre d'abriter le lourd canon antichar de 17 livres (environ 76.2 mm) . Le Sherman Firefly déployé uniquement par les Britanniques était un hybride des nombreuses séries fabriquées par les Américains et avait le canon le plus puissant de toutes les séries de fabrication. Avec des munitions perforantes, le feu des lourds chars allemands pouvait désormais être contré  et les pertes considérablement réduites. Ce char de 32,7 tonnes a été introduit en 1943 et immédiatement incorporé dans les unités blindées. Le tank a été très réussi, mais il n’a pas pu être produit en grand nombre. L’équipage de 5 hommes avait un stock de munitions de 77 obus et le moteur Chrysler de 425 chevaux pouvait accélérer le Firefly jusqu’à 40 km/h.

2e Fife et Forfar Yeomanry

Le 2nd Fife et Forfar Yeomanry ont participé au débarquement de Normandie avec la 29th Armoured Brigade dans la 11e Division blindée en juin 1944. [20] Il a ensuite participé à l’opération Epsom en juin 1944, à l’opération Goodwood en juillet 1944, à l’opération Bluecoat en août 1944 et à la bataille des Ardennes en décembre 1944


La maquette


Première pièce, un Sherman Firefly du 2e Fife and Forfar Yeomanry lors de la bataille du Rhin en 1945.

C'est une maquette Revell au 1/76 montée sur un décor Matchbox.
















SdKfz 7/2 Hasegawa 1/72

 SdKfz 7

Sd.Kfz. 7 was a semi-tracked military vehicle used by the German army, Luftwaffe and Waffen SS during World War II. SdKfz. is an abbreviation for the German word Sonderkraftfahrzeug, "special purpose vehicle". A longer designation is Sd.Kfz. 7 mittlerer Zugkraftwagen 8t, "8t medium motor vehicle"

The development of Sd.Kfz. 7 dates back to 1934, when the Wehrmacht required an eight-tonne (7.87-tonne) half-track. Various test vehicles were built by Krauss-Maffei from 1934 to 1938. The production vehicle first appeared in 1938 and was to be used mainly as a tractor for the 8.8 cm Flak gun and the 18 150 mm sFH howitzer. Production was stopped in 1944. The vehicle was manufactured by Krauss-Maffei in Munich, the Saurerwerke in Vienna and Borgward in Bremen.  Because of its high power, it was often used as a recovery vehicle.

The Sd.Kfz. 7 also became the basis for a number of self-propelled anti-aircraft variants based on the 20 and 37 mm anti-aircraft parts then in use. Sd.Kfz. The 7/1 was armed with a 2 cm anti-aircraft gun with a quad mount "Flakvierling 38"   . Sd.Kfz. 7/2 was armed with a single 3.7 cm Flak 36 anti-aircraft gun. On many of these variants, the driver’s position and the engine cowling were shielded (8 mm thick).  There were also conversions mounted a single 2 cm anti-aircraft gun . Test vehicles with a 5 cm Flak 41 were produced but did not go into series production.


Sd.Kfz. 7 était un véhicule militaire semi-suivi utilisé par l’armée allemande, Luftwaffe et Waffen SS pendant la Seconde Guerre mondiale. SdKfz. est une abréviation du mot allemand Sonderkraftfahrzeug, "véhicule à usage spécial". Une désignation plus longue est Sd.Kfz. 7 mittlerer Zugkraftwagen 8t, "8t véhicule moyen"

Le développement de Sd.Kfz. 7 remonte à 1934, quand la Wehrmacht a exigé une demi-voie de huit tonnes (7,87 tonnes). Divers véhicules d’essai ont été construits par Krauss-Maffei de 1934 à 1938. Le véhicule de production est apparu pour la première fois en 1938 et devait être utilisé principalement comme tracteur pour le canon Flak de 8,8 cm et l’obusier sFH de 18 150 mm. La production a été arrêtée en 1944. Le véhicule a été fabriqué par Krauss-Maffei à Munich, le Saurerwerke à Vienne et Borgward à Brême.  En raison de sa grande puissance, il a été souvent utilisé comme un véhicule de récupération.

Le Sd.Kfz. 7 est également devenu la base d’un certain nombre de variantes antiaériennes autopropulsées basées sur les pièces antiaériennes de 20 et 37 mm alors utilisées. Sd.Kfz. Le 7/1 était armé d’un canon antiaérien de 2 cm avec une monture quadruple "Flakvierling 38"   . Sd.Kfz. 7/2 était armé d’un seul canon antiaérien Flak 36 de 3,7 cm. Sur plusieurs de ces variantes, la position du conducteur et le capot moteur étaient blindés (8 mm d’épaisseur).  Il y avait aussi des conversions montées sur un seul canon antiaérien de 2 cm . Des véhicules d’essai avec un Flak 41 de 5 cm ont été produits mais ne sont pas entrés en production en série.


SdKfz 7/2 Hasegawa 1/72



La maquette Hasegawa est montée sur un diorama dont la base est en plâtre coulé dans un couvercle de boîte de nourriture pour poissons. Le mur derrière le semi-chenillé est également en plâtre. Les pavés sont gravés à la main. L'arbre est une réalisation personnelle à base de morceaux de grappes de raisins sèchées et de flocage Woodland Scenic

Des parachutistes américains Airfix sont ajoutés pour permettre de visualiser la taille imposante du véhicule et de situer l'action pendant la bataille de Normandie en 1944.










 

               

mercredi 22 juin 2022

Sdkfz 234/2 Puma 1/76 (Mise à jour)

Sd Kfz 234/2 Puma 

The Puma belonged to a whole family of 8 wheelled vehicles that was developed by the Germans towards the end of the Second World War. This pioneering project became the model for many wheeled tanks all around the world. In total just 100 vehicles were delivered by Tatra, so little has survived to tell us about possible painting and markings. This vehicle with a speed aproaching 90 Kph was very good across country although it weighed almost 12 tonnes. The 5 cm l/60 gun was know form and tried and tested in the Panzer III and it could carry 55 rounds of ammunition. This vehicle was equipped with an air-cooled 12 cylinder Tatra diesel engine that had a 210 horsepower output. In case of emergencies, this vehicle came ready equipped with smoke dischargers to allow it to disappear from the enemy's view.


Le Puma appartenait à toute une famille de véhicules à 8 roues qui ont été développés par les Allemands vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce projet pionnier est devenu le modèle de nombreux blindés à roues dans le monde entier. Au total, seulement 100 véhicules ont été livrés par Tatra, si peu ont survécu pour nous donner des informations sur   la peinture et les marquages possibles. Ce véhicule avec une vitesse de 90 km/h était très bon sur tous les terrains, même s’il pesait près de 12 tonnes. Le canon de 5 cm l/60 était connu et utilisé dans le Panzer III et le véhicule pouvait transporter 55 obus. Ce véhicule était équipé d’un moteur diesel Tatra de 12 cylindres refroidi à l’air et d’une puissance de 210 chevaux. En cas d’urgence, ce véhicule est   équipé de pots fumigènes pour lui permettre de disparaître de la vue de l’ennemi.


La maquette

 Toujours un modèle ancien qui a été restauré. Je ne saurais plus dire s'il s'agit de la maquette Matchbox ou de sa reprise par Revell.

Ce Sd Kfz 234/2 Puma est dans une livrée utilisée par la Panzer Lehr en Normandie  en 1944.

J'y ai ajouté une remorque abandonnée par les para britanniques.

Un parachutiste allemand de chez Airfix (1/72) est également ajouté. La différence d'échelle entre la figurine et le véhicule n'est vraiment pas choquante.

Au niveau du décor, le lampadaire d'origine, cassé, à été remplacé par un poteau avec des câbles arrachés.








Krupp Protze 1/76 - France 1940 (mise à jour)

 Encore un vieux petit diorama Matchbox au 1/76.


Kfz 69 Krupp Protze

The Krupp Protze was a light six-wheeled cross-country truck that was devel oped by the Krupp AG from 1930 onwards with a budget of 85.000 mark, to meet the requirements of the German national defence forces . From 1933 onwards the first version of the "light cross-country 1,5 tonne truck L2H143" was supplied to the German national defence forces. As the official designation was complicated it became known as just the "Krupp Protze" (gun carriage). The vehicle determined the apearance of the motorised units of the army and also of the air force and was very popular with the troops due to its good driving characteristics. Like the firs version, the improved version supplied from 1936 was used for various tasks, bun mainly as a personnel carrier and as a tractor for towing anti-aicraft guns or the 3.7 cm Pak. Its sphere of operations extended throughout Europe as far as Afrika. 


Le Krupp Protze était un camion tout terrain léger à six roues qui a été développé par la Krupp AG à partir de 1930 avec un budget de 85.000, pour répondre aux besoins des forces de défense nationale allemandes . A partir de 1933, la première version du "camion léger de 1,5 tonne L2H143" fut livrée aux forces de défense allemande. Comme la désignation officielle était compliquée, il est devenu connu comme juste le "Krupp Protze" (tracteur d'artillerie). Le véhicule a déterminé l’apparence des unités motorisées de l’armée et aussi de l’aviation et était très populaire auprès des troupes en raison de ses bonnes caractéristiques de conduite. Comme la 1ière version, la version améliorée fournie à partir de 1936 a été utilisée pour diverses tâches, principalement comme un transporteur de personnel et comme un tracteur pour le remorquage de canons anti-aérien ou le Pak 3,7 cm. Son champ d’action s’est étendu à toute l’Europe jusqu’à Afrika. 

(Texte tiré de la notice de montage Revell)


Initialement, le kit contient un canon de 37 mm mais il n'a pas été monté sur ce diorama.

Toute la végétation à été refaite, car après plus 10 ans, elle avait vieilli.

Deux figurines de la boîte à rabiot ont été ajoutées.







vendredi 17 juin 2022

Petite explication

 Cela peut surprendre que depuis quelques jours je poste essentiellement des vues de maquettes militaires et pas de trains.


En fait, depuis quelques semaines, je manque de temps pour vraiment travailler sur les réseaux, et les rares plages horaires de libertés sont trop courte pour vraiment faire du bon travail sur les trains. 


C'est pourquoi, pour quand même pouvoir m'occuper pendant les rares temps libres qui me restent j'ai ressorti de vieux dioramas au 1/76 - 1/72 qui devaient être réparés/rénovés et que je vais bientôt attaquer ceux qui sont toujours dans les boîtes.


Mais pas de soucis pour les trains, dès que j'ai un peu plus de temps, je ressort le réseau N pour y travailler un peu,

vendredi 10 juin 2022

Sherman Firefly 2ièm Coldstream Guards - Normandie 1944

Sherman Firefly

The Sherman Firefly was a tank used by the United Kingdom and some other Allied armoured formations in the Second World War. It was based on the US M4 Sherman, but was fitted with the more powerful 3-inch (76.2 mm) calibre British 17-pounder anti-tank gun as its main weapon. Originally conceived as a stopgap until future British tank designs came into service, the Sherman Firefly became the most common vehicle mounting the 17-pounder in the war.

During the war, the British Army made extensive use of Sherman tanks. Though they expected to have their own tank models developed soon, the previously rejected idea of mounting the 17-pounder in the Sherman was eventually accepted, despite initial government resistance. This proved fortunate, as both the Cruiser Mk VIII Challenger and Cruiser Mk VIII Cromwell tank designs experienced difficulties and delays.

After the difficult problem of getting such a large gun to fit in the Sherman's turret was solved, the Firefly was put into production in early 1944, in time to equip Field Marshal Bernard Montgomery's 21st Army Group for the Normandy landings. It soon became highly valued, as its gun could almost always penetrate the armour of the Panther and Tiger tanks it faced in Normandy, something no other British Army tank could reliably do at that time. In recognition of this, German tank and anti-tank gun crews were instructed to attack Fireflies first . Because the Firefly had a visibly longer barrel, crews tried to camouflage it so the tank would look like a normal 75 mm-gun Sherman from a distance. Between 2,100 and 2,200 were manufactured before production wound down in 1945.


Le Sherman Firefly était un char utilisé par le Royaume-Uni et d’autres formations blindées alliées pendant la Seconde Guerre mondiale. Il était basé sur l’US M4 Sherman, mais était équipé d’un canon antichar britannique de 3 pouces (76,2 mm) plus puissant comme arme principale. Conçu à l’origine comme une solution provisoire jusqu’à ce que les futurs chars britanniques entrent en service, le Sherman Firefly est devenu le véhicule le plus commun montant le 17-livres dans la guerre.


Pendant la guerre, l’armée britannique a beaucoup utilisé les chars Sherman. Bien qu’ils s’attendaient à avoir leurs propres modèles de chars de construction nationale , l’idée précédemment rejetée de monter le 17-livres dans le Sherman a finalement été acceptée, malgré la résistance initiale du gouvernement. Ce fut une chance, car les conceptions des chars Challenger et Cromwell  ont connu des difficultés et des retards.

Après avoir résolu le problème difficile de l’installation d’un canon aussi gros dans la tourelle du Sherman, le Firefly fut mis en production au début de 1944, à temps pour équiper le 21e Groupe d’armée du maréchal Bernard Montgomery pour le débarquement en Normandie. Il est rapidement devenu très apprécié, car son canon pouvait presque toujours pénétrer l’armure des chars Panther et Tiger auxquels il faisait face en Normandie, ce qu’aucun autre char de l’armée britannique ne pouvait faire de façon fiable à l’époque. Compte tenu de cela, les équipages de chars et de canons antichars allemands ont reçu l’instruction d’attaquer d’abord les Firefly. Parce que le Firefly avait un canon visiblement plus long, les équipages ont essayé de le camoufler pour que le char ressemble à un canon Sherman de 75 mm à distance. Entre 2100 et 2200 ont été fabriqués avant la fin de la production en 1945.

La maquette  Matchbox 1/76



Ce Sherman Firefly avait perdu son canon. J'ai donc imaginé de le remplacer par un canon partiellement détruit (explosion interne ou impact).

La base provient d'un autre kit Matchbox, mais je ne saurais plus dire lequel.

Les trois figurines sont de la marque Caesar (1/72) et représente trois SS de la 12 Panzer division.








lundi 6 juin 2022

Figurines 1/72 - 1/76 - Référencement

 

Un site que j'utilise très souvent pour m'y retrouver dans les innombrables marques fabricant ou ayant fabriqué des figurines aux échelles 1/72 et 1/76.


C'est d'autant plus intéressant parce que si certaines marques ont disparu, leurs références ont été reprises par d'autres. Sans oublier que sous certains labels, on retrouve un mélange de figurines issues de plusieurs fabricants et ce dans une même boîte.


Bref, un site à conserver précieusement dans ses favoris.

Plastic Soldier Review - Manufacturers List

vendredi 3 juin 2022

Hors Série Connaissance de l'Histoire - 1980

 Une très bonne documentation qui peut paraître désuète à l'ère d'Internet, les hors série de Connaissance de l'Histoire (editions Hachette).


A l'époque de leur sortie, en 1980, il n'y avait pas Internet et ce genre de revue était une excellent source d'information et de documentation.



Chaque véhicule présenté fait l'objet d'un article relatant l'histoire du véhicule , parfois d'une double page et d'une série de profil en couleurs.

Exemple, le Panther





mercredi 1 juin 2022

Retour au réseau N

 La partie avant du réseau Time Saver avance tout doucement. 


Route, poteaux télégraphiques, sables, bâtiments, quelques véhicules et un peu de végétation.

Il y a encore du travail, notamment autour des bâtiments (la station service n'est d'ailleurs pas terminée), mais comme cela fait un bon moment que je n'avais pas donné de nouvelles, c'est l'occasion.












mardi 31 mai 2022

T34 76 Marque inconnue

 Ce T-34 76 est probablement la plus vieille maquette en ma possession qui soit toujours dans le même état que lors de sa réalisation. Seuls les brins de cordes utilisés pour le champ de céréale à vieille et légèrement bruni.


Cela fait tellement longtemps que j'ai fait ce char que je ne me souviens pas de son origine (marque), ni de son échelle exacte (1/72 ou 1/76).